Travail de la vigne

La vigne suit un cycle rigoureux qui lui permet de produire des raisins seins et aptes à la production de vin.

Novembre à Février : Repos végétatif et taille de la vigne

Le repos végétatif de la vigne

Le repos végétatif est indispensable au cycle de culture de la vigne car celle-ci a subi une période épuisante lors de sa croissance végétative et de la maturation des raisins. Le repos végétatif correspond à une période de dormance du cep de vigne.

 

 

 

La taille de la vigne ou maîtriser le rendement

La taille est l'élimination d'une partie des sarments pour réguler la production et rechercher la qualité. Une Taille donnée de la vigne = un Rendement. Le travail de taille est réalisé pendant ces 4 mois. Par la taille, le vigneron va préciser les conditions d’exploitation. La taille permet de définir (approximativement) le rendement de la parcelle en fonction du nombreux d’ « yeux » (bourgeons) laissés. On appelle courson un bout de sarment laissé sur la souche, sur lequel on trouve les « yeux ».

Mars-Avril : Apparition des bourgeons des grappes de raisin, épamprage

Au printemps, la vigne renaît c'est le débourrement.

Le débourrement est le premier signe d’activité de la vigne après le repos végétatif. Les bourgeons sortent des « yeux » que nous avons gardés lors de la taille. Ce phénomène de débourrement dépend de différents paramètres comme la température, le cépage, la date de taille… C’est un moment crucial pour la vigne. Les vignerons sont toujours anxieux lors de l’éclosion des bourgeons : à ce moment de l’année, il peut y avoir des gelées de printemps ce qui les endommagerait et aurait un impact sur la future récolte des raisins lors des vendanges.

 

Le développement de la vigne, les sarments grossissent

Après le débourrement, les bourgeons se développent, les sarments commencent à grossir. Il y a apparition des futures grappes avant floraison.

 

L’Ebourgeonnage de la vigne

La vigne se développe considérablement pendant cette période et oblige le vigneron à ébourgeonner les ceps. On supprime toute la végétation inutile à la production. Les gourmands sont des sarments de repousse que l’on trouve sur le tronc et sur les bras du cep de vigne.

 

Mai à Juillet : Vendanges en vert - Traitements - Floraison - Nouaison

La floraison de la vigne

La floraison de la vigne commence 30 jours après l’apparition des bourgeons. Elle dure entre 7 et 15 jours selon le cépage et la climatologie. La floraison correspond à l’apparition de fleurs sur la grappe : les boutons floraux s’ouvrent et laissent place aux fleurs. Durant la floraison de la vigne de fortes rafales de vents ou une trop forte humidité sont des facteurs nuisibles au bon déroulement de celle-ci. 

 

Le Palissage de la végétation

L’objectif du relevage des sarments est de disposer correctement le feuillage dans le plan de palissage de la vigne. Cette opération est réalisée pour éviter un entassement du feuillage nuisible à la formation des sucres (photosynthèse) et à la qualité du raisin, et facilite le passage du matériel. Selon le domaine, le palissage de la rangée de vigne est double « téléphone » c'est-à-dire qu’il y a deux niveaux de relevage.

 

Le palissage de la vigne est un travail manuel qui se fait en 2 temps :

  1. tomber les fils releveurs en fin d’hiver

  2. monter les releveurs dès que les sarments sont assez grands

 

Le palissage permet aussi d’avoir une surface foliaire exposée au maximum au soleil ce qui permettra une meilleure maturation des raisins et des bois grâce à la photosynthèse.

 

Juillet-Aout : Début de maturation - Véraison

Les vendanges en vert

Durant l’été, la vigne pousse très vite s’il fait chaud. Lorsque la floraison de la vigne s’est passée dans de bonnes conditions, les raisins sont en abondance. C’est pour diminuer le rendement dans un premier temps que nous pratiquons la vendange en vert. La vendange en vert est différente de l'ébourgeonnage. Dans un deuxième temps, lors de cette suppression de grappes vertes nous réalisons une sélection qui aura une influence sur la qualité des vins car la vigne pourra se concentrer sur la maturation des baies restantes.

 

Changement de couleur des baies

La Véraison correspond au changement de couleur. C’est le début de la maturation des raisins. Dès lors, nous allons prévoir avec les œnologues une série de prélèvements sur les parcelles afin de suivre de manière organoleptique et biochimique l’évolution de la maturation des baies.

 

Fin Août l'oenologue prend le relais et surveille la future récolte

Les prélèvements des raisins sont plus nombreux et réguliers à partir de fin Août. Nous récoltons environ 200 baies, ramassées de manière aléatoire sur différentes rangées d’une parcelle. Pour chaque prélèvement nous prenons toujours les mêmes rangées dans le souci d’une homogénéité des analyses. Arrivées en cave, les baies sont dégustées et analysées pour connaître la maturité générale de la parcelle. L’œnologue réalise une mesure du taux de sucres et d’acidité du raisin qui va nous permettre de décider la date de récolte en fonction des parcelles et des cépages.

 

Septembre : Maturation des raisins - Vendanges

Vendange mécanique

En septembre, la maturation des raisins est optimale selon les cépages. Nous poursuivons les prélèvements et analyses afin de savoir quand commencer la récolte des raisins en fonction du cépage, de la maturité de la parcelle et de la météo.

 

Les vendanges à la machine à vendanger permettent de gagner du temps afin de préserver la qualité des raisins et des jus avec une hygiène optimale. De plus, il est possible de vendanger de nuit ce qui permet de rentrer en cave des raisins frais n’ayant pas besoin d’être refroidis donc : Economie d’énergie et Respect des produits.

 

Les vendanges de raisin blancs et rosés 

Pour les raisins blancs et rosés : la récolte se fait de 4h à 8h.Pour éviter l’oxydation des jus, les bennes sont totalement protégées de l’air à l’aide de bâches et de neige carbonique sur le trajet Parcelle/Cave.

 

Les vendanges de raisins rouges

La récolte est effectuée de 4h à10-12h, avant les grosses chaleurs.

 

Les vendanges à la machine étant plus rapides, il y a moins de risques de développement de bactéries ou d’oxydation des jus.

 

Octobre - Novembre : les bois s'aoutent, travail du vin en cave

Un travail en cave très important

A partir du mois d’Octobre, les vendanges se terminent et le travail en cave, sur les vins, continue. Tous les jours, nous suivons les différentes cuves après le travail qui a été fait pendant les vendanges. Une aération modérée des vins en fermentation est souvent réalisée.

 

Oxygénation des vins

Cette oxygénation varie selon le type de vin voulu. Chaque jour, le suivi des fermentations est fait. De plus, nous dégustons un échantillon du contenu des cuves chaque jour pour voir l’évolution organoleptique des futurs vins. Le travail en cave dure toute l’année. Les vins sont constamment surveillés, analysés lors des mises en bouteilles ou en Fontaine à vin.

 

Dernier effort pour la vigne

Après la récolte des raisins, la vigne poursuit son travail. Il lui faut maintenant faire ses réserves pour l’hiver et pour le cycle de production prochain. La photosynthèse se poursuit grâce aux feuilles qui ne sont pas encore tombées. La vigne fait des réserves pour l'hiver et les bois s'aoutent... L'aoutage du bois est une maturation du bois qui va durcir les fibres des ceps de vigne avant le repos végétatif de la vigne.

Agenda

  • 15/11/2018 : Vins de Bordeaux - 25 places - 15€ Adhérent, 20€ extérieur
  • 22/11/2018 : Vins Beaujolais - 18 places - 10€ Adhérent, 15€ extérieur